SFR Presse
Var Matin
23 juillet 2019

« Je vais enfin pouvoir dire à mes enfants où se trouve leur père »

2 min

Le 27 janvier 1968, Thérèse Scheirmann Descamps a perdu son mari, Jules, second maître mécanicien sur la Minerve. Elle explique son émotion Le 27 janvier 1968, Thérèse Scheirmann Descamps a perdu son mari, Jules, second maître mécanicien sur la Minerve. Quand on lui a annoncé avoir retrouvé l’épave, dimanche soir, elle dit avoir ressenti une émotion « très forte », en même temps qu’ambivalente : «

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :