SFR Presse

Doit-on laisser mourir nos gramounes ?

J.P-B.

3 min

J.P-B.
J.P-B.

Les professionnels de santé jugent indispensables la venue de nouveaux acteurs au secours de nos personnes âgées. Depuis onze ans, une femme se bat pour un agrément HAD. Mais l'ARS regarde ailleurs. Les chiffres sont édifiants. Le directeur général du JIR, Jacques Tillier, les rappelait dans son édito du 9 mars dernier : “(...) Le département accouche de 23% de chômeurs, de 9% de maladies chroniqu

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :