SFR Presse
Pianiste
25 octobre 2018

Obsession Bach

Par Jean-Michel Molkhou

8 min

Par Jean-Michel Molkhou
Par Jean-Michel Molkhou

Rares sont, dans l’histoire, les exemples d’interprètes dont le destin fut lié de façon aussi intime à un seul et unique compositeur. Pour Rosalyn Tureck, qui se consacra à l’étude, à l’interprétation et à l’enseignement de l’œuvre du « père de la musique », c’est l’amour de toute une vie qui lui valut d’être surnommée « la grande prêtresse de Bach ». Née en 1914 à Chicago, Rosalyn Tureck est la c

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :