SFR Presse
Midi Libre
22 mars 2019

SOS Méditerranée ne veut pas renoncer

Frédéric mayet

1 min

Frédéric mayet
Frédéric mayet

Solidarité. Pour affréter un navire. Les feux médiatiques se sont quasiment éteints. Mais la réalité des centaines de migrants naufragés sur de frêles esquifs au large des côtes libyennes est toujours d’actualité. « Plus aucun navire affrété par les associations humanitaires européennes n’a le droit d’intervenir depuis l’automne dernier », a résumé, mercredi soir lors d’une conférence publique au

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :