SFR Presse
Sud Ouest
22 décembre 2018

L’éloge de la lenteur

Recueilli par Xavier Dorsemaine

1 min

Recueilli par Xavier Dorsemaine
Recueilli par Xavier Dorsemaine

« J’avais 25 ans et le livre figurait dans les rayons de la librairie. À l’époque, je découvrais la littérature japonaise et le titre m’a interpellé. J’ai lu la quatrième de couverture qui a fini de me convaincre. Depuis, je relis régulièrement ‘‘Les Belles Endormies’’. C’est un éloge de la lenteur très précieux dans notre société vibrionnante mais c’est aussi beaucoup plus que ça ! Kawabata racon

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :