SFR Presse
Le Figaro
16 juin 2019

L’avant-dernier bac… avant sa réforme

Sous la menace d’une grève de la surveillance, les épreuves de français et de philo ouvrent le bal ce lundi.

Marie-Estelle Pech

3 min

Marie-Estelle Pech
Marie-Estelle Pech

ÉDUCATION Plusieurs organisations syndicales appellent à la grève de la surveillance des examens en ce premier jour du bac alors que plus de 740 000 candidats sont attendus. Une modalité d’action « exceptionnelle qui se veut à la mesure de la gravité de la situation », selon les mots de Frédérique Rolet, secrétaire générale du Snes-FSU, principal syndicat des enseignants du secondaire. Elle fustig

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :