SFR Presse
Le Figaro
31 mai 2019

Yann Eliès l’enfant de la Solitaire

Guillaume Loisy

1 min

« DEPUIS LE 16 JANVIER et la livraison du bateau, je ne vis que pour lui. Comme après une désillusion amoureuse, l’échappatoire, c’est de se plonger corps et âme dans le travail ou sa passion. » Yann Eliès a la chance d’allier les deux, pour une cicatrisation en accéléré. Sans fausse pudeur, le Briochin reconnaît que sa non-participation au prochain Vendée Globe, faute de sponsor, est une blessur

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :