SFR Presse
Le Figaro
22 octobre 2018

Le casier judiciaire, entre devoir de mémoire et droit à l’oubli

Discrètement installée dans la banlieue nantaise, cette institution est la pierre angulaire du système judiciaire français. Chaque jour, elle traite 3 000 dossiers et délivre 60 000 bulletins. Une machinerie judiciaire réputée fiable à 100 %, où les articles du Code pénal sont traduits en algorithmes par des agents qui tiennent autant du geek que du juriste.

Paule Gonzalès

6 min

1 like

Paule Gonzalès
Paule Gonzalès

Son ordinateur bloque. Hélène, qui supervise l’enregistrement judiciaire, vient de rentrer dans son ordinateur la sentence inscrite sur la fiche papier d’un homme condamné dans un tribunal de la région parisienne. Erreur du greffe ou du juge, la peine excède ce que prévoit le Code de procédure pénale : la machine refuse l’enregistrement au casier judiciaire (CJN). « Nous n’enregistrons aucune pein

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :