SFR Presse
L'Union
26 octobre 2019

La liberté d’expression a raison de Marine Le Pen

1 min

La Cour de cassation a rejeté hier un pourvoi de la présidente du Rassemblement national en jugeant qu’une caricature la représentant en excrément fumant n’avait pas dépassé les limites de la liberté d’expression. Le dessin avait été publié en 2012 dans le journal satirique Charlie Hebdo.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :