SFR Presse
Libération
16 octobre 2018

«L’Eglise russe se met toute seule au ban de l’orthodoxie.»

2 min

Moscou avait prévenu que la réponse serait «dure». A la suite de la reconnaissance, la semaine dernière, par le patriarche de Constantinople Bartholomée Ier, de l’indépendance de l’Eglise d’Ukraine, le patriarche de Moscou, Kirill, a décidé «une rupture totale des relations eucharistiques» à l’issue d’un synode ce lundi à Minsk. Après plusieurs semaines de confrontation avec Moscou, le 11 octobre,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :