SFR Presse
La Voix du Nord
23 août 2019

L’éventuel rachat de British Steel par un fonds turc, un danger pour Ascoval ?

VÉRONIQUE BERTIN

2 min

VÉRONIQUE BERTIN
VÉRONIQUE BERTIN

SAINT-SAULVE. Le 24 juillet, le tribunal a validé le plan de reprise, une énième fois modifié, d’Ascoval par le britannique Olympus, après la faillite de British Steel, le 2 mai. Les choses sont-elles en train de se compliquer avec le possible rachat des sites d’Hayange (en Moselle) et de FN Steel aux Pays-Bas par un fonds turc ? Bercy et les syndicats veillent au grain. « C’est le pire scénario q

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :