SFR Presse
La Dépêche du Midi
21 janvier 2019

Brexit : May a-t-elle

1 min

Les services de la Première ministre britannique ont jugé hier « extrêmement inquiétants » les projets d’amendements parlementaires pour lui retirer la conduite du Brexit, qualifiés de « complots » par la presse britannique. Un groupe « de plus de 20 comploteurs » mené par le député conservateur rebelle Dominic Grieve veut suspendre l’article 50 du Traité de l’UE et ainsi mettre sur pause le proce

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :