SFR Presse
Var Matin
29 mai 2020

L’Alsacienne tombée sous le charme de Fréjus

2 min

L’héliotropisme peut pousser quelqu’un à traverser la France. Des seniors en quête d’une retraite paisible, mais pas que. « Seule avec son baluchon », Karen Brendle, 31 ans aujourd’hui, débarque de son Alsace natale à Saint-Tropez il y a dix ans. Puis à Fréjus en 2012. « Le dépaysement était trop grand. Alors on m’a conseillé cette ville pour retrouver un peu l’ambiance proximité et village que j’

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :