SFR Presse
Challenges
6 septembre 2018

Rééquilibrage

1 min

Depuis 1999, Nissan générait de meilleurs résultats que Renault. Au point que d’aucuns reprochaient au double patron Carlos Ghosn de favoriser la firme japonaise. Mais, en 2016, Renault a doublé son partenaire, fort d’un rebond de ses ventes (+ 47 % depuis 2012). Sa gamme à bas coûts cartonne en Europe et permet un déploiement en Russie, en Inde, au Brésil.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :