SFR Presse
La Voix des Sports
14 janvier 2019

JAURÉGUI N’EST « NI CONTENT, NI DÉÇU »

À BESANÇON, FRÉDÉRIC RETSIN

3 min

À BESANÇON, FRÉDÉRIC RETSIN
À BESANÇON, FRÉDÉRIC RETSIN

Huitième de la course élite enlevée par son équipier Clément Venturini, Quentin Jaurégui s’estime à sa place après une préparation tardive. Place à la route… En évoquant l’éventualité d’un podium, on attendait sans doute trop compte tenu des aléas qui avaient marqué la préparation de Quentin Jaurégui pour ce rendez-vous bisontin. Mais on ne peut pas reprocher au Cambrésien d’avoir affiché de légit

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :