SFR Presse

Un groupe divisé humainement

1 min

Marc Dal Maso n’adressant même pas un bonjour à son concurrent Raphaël Ibanez. Les deux numéros huit du groupe Thomas Lièvremont et Christophe Juillet qui se regardaient en chien de faïence. Une partie des cadres et non des moindres qui s’était positionné contre le retour de Fabien Galthié et l’avait fait savoir au sélectionneur Jean-Claude Skrela, lui-même fâché avec le numéro neuf. Sans compter

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :