SFR Presse
Libération
17 juillet 2019

Fin du ministère «d’Etat», tout un symbole

Elisabeth Borne, appelée au pied levé pour remplacer François de Rugy, reste simple ministre. L’opposition y voit un mauvais signal mais l’exécutif rassure.

3 min

Cette fois, ça n’a pas traîné. Peu avant minuit mardi, l’Elysée faisait savoir, par un communiqué lapidaire, que François de Rugy avait un successeur. Déjà ministre des Transports, Élisabeth Borne est propulsée à la tête du ministère de la Transition écologique et solidaire. Une double surprise pour les acteurs et observateurs de la vie politique au temps d’Emmanuel Macron. Instruits par les labor

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :