SFR Presse
Le Figaro
22 juillet 2019

Éjecté du cockpit à 5 300 mètres d’altitude

Le commandant Tim Lancaster a survécu à la perte du pare-brise de son appareil, mal fixé lors d’un entretien. Ce 10 juin 1990, aspiré à l’extérieur, il doit la vie à son copilote.

Philippe Doucet

4 min

2 likes

Philippe Doucet
Philippe Doucet

LES 83 passagers qui embarquent à ­Birmingham sur le vol British Airways 5390, en ce début de matinée du 10 juin 1990, sont détendus. La plupart se ­rendent en vacances à Malaga, une des­tination goûtée par la classe moyenne britannique. Ils embarquent à bord d’un BAC 1-11 (one-eleven), un biréacteur court-courrier. Assis sur le siège gauche, celui du captain, Tim Lancaster, 42 ans, 11 050 heures

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :