SFR Presse
Le Figaro
28 décembre 2018

Anastasia d’Anjou, aux sources du piano russe

SUCCÈS   Cette jeune pianiste formée au conservatoire de Moscou est arrivée en France il y a quatre ans. Elle a joué en octobre dernier au Centre spirituel et culturel orthodoxe russe de Paris, au profit des chrétiens d’Orient.

Thierry Hillériteau

3 min

Thierry Hillériteau
Thierry Hillériteau

Son piano ? Elle en parle comme d’autres décrivent un vin millésimé. « C’est un Bechstein de 1895. Une année réputée excellente pour les bois utilisés par le facteur allemand ! Le mécanisme avait besoin d’une restauration, que nous avons confiée à un atelier outre-Rhin. Mais nous ne pouvions passer à côté. » Et pour cause. La manufacture Bechstein fêtera bientôt ses 170 ans. Mais les instruments q

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :