SFR Presse
Le Figaro
16 avril 2019

Une fiscalité avantageuse encourageant le mécénat

Mathilde Visseyrias

1 min

L’ampleur des dons pour reconstruire la cathédrale de Paris est en partie encouragée par la fiscalité française, qui permet aux mécènes de réduire fortement leurs impôts. Depuis la loi Aillagon de 2003, les entreprises investissant dans la culture peuvent déduire 60 % de leurs dépenses en faveur du mécénat dans la limite de 0,5 % de leur chiffre d’affaires. Les particuliers bénéficient, eu

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :