SFR Presse
Libération
4 octobre 2019

«Ne faisons rien, il en restera quelque chose»

Réformer, réformer : le mot est aguicheur mais parfois moins l’action. Et si Macron apprenait de Chirac que la paresse politique a ses amateurs ?

2 min

Si j’ai bien compris, l’émotion et les hommages qui ont suivi l’annonce de la mort de Jacques Chirac sont une leçon pour tous les politiciens à prétention réformatrice, c’est-à-dire pour tous les politiciens puisque personne ne conquiert le pouvoir en disant : «Avec moi, rien ne se passera, rien ne changera d’un iota, vous n’aurez pas vieilli d’une journée quand je lâcherai les rênes dans cinq ans

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :