SFR Presse
Libération
23 avril 2019

Sri Lanka : l’EI revendique et relance la thèse d’une aide extérieure

Le petit groupe sri-lankais suspecté d’avoir commis les attentats de dimanche ne semble pas en mesure de les avoir menés seul.

2 min

1 like

Une revendication et une «revanche». L’Etat islamique (EI) a affirmé mardi être responsable des attentats qui ont tué plus de 320 personnes dimanche au Sri Lanka. «Les auteurs des attaques ayant visé des ressortissants des pays de la coalition [contre l’EI] et les chrétiens au Sri Lanka avant-hier sont des combattants de l’EI», a annoncé l’organisation jihadiste sur son agence de propagande Amaq.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :