SFR Presse
Santé Magazine
3 janvier 2020

Réduire son stress, c’est bon pour la mémoire !

2 min

L’anxiété et la dépression agressent les neurones. À l’inverse, l’optimisme et le plaisir préservent la jeunesse du cerveau pendant de longues années. l Le stress est particulièrement délétère pour le cerveau car il agit selon deux mécanismes. Sur le plan cardiovasculaire, explique le Pr Cordonnier, « il modifie la pression artérielle et il peut engendrer des troubles du rythme cardiaque. » Conséq

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :