SFR Presse
Le Figaro
19 novembre 2018

Les Croates auraient aimé disposer du court de la finale plus tôt

Romain Schneider

1 min

À quatre jours de la finale face à la France, le capitaine de la Croatie, Zeljko Krajan, a regretté ce lundi que le court en terre battue du stade Pierre-Mauroy ne soit accessible pour les entraînements qu’à partir de mercredi. « On aurait aimé avoir un jour de plus pour s’adapter au terrain, mais c’est une décision de l’ITF et de la Fédération française. C’est à nous de nous adapter à la situatio

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :