SFR Presse
Le Figaro
10 décembre 2018

Theresa May entraîne le Brexit au bord du gouffre

Faute de majorité, la première ministre reporte « sine die » le vote de ratification de l’accord sur la sortie de l’UE.

Florentin Collomp

3 min

Florentin Collomp
Florentin Collomp

ROYAUME-UNI Une défaite cinglante attendait Theresa May. La pire essuyée par un gouvernement britannique depuis un siècle, à en croire les projections. Plus d’une centaine de députés conservateurs menaçaient de voter aux côtés de l’opposition contre leur première ministre, soit un déficit total de près de 200 voix. Elle a préféré reculer devant l’obstacle plutôt que de faire face à l’humiliation.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :