SFR Presse

« Nous souhaitions que la hausse de l’inflation soit neutre »

Pascal Lherbier, adjoint aux finances de Marcq-en-Barœul, explique pourquoi cette commune du Nord a fait voter une baisse de 3 % du taux communal de taxe foncière pour l’année 2019.

A.L.,M.P.

2 min

Il a déjà capitalisé sur la bonne nouvelle. En mars, les habitants de Marcq-en-Barœul (Nord) ont découvert avec plaisir que le maire LR, Bernard Gérard, avait fait voter la baisse du taux de la part communale de la taxe foncière 2019. Au bout du compte, de quoi grappiller quelques euros pour les contribuables. Sauf que les 3 % de baisse, votés en novembre dernier par le conseil municipal, ne perme

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :