SFR Presse
La Provence
14 mars 2019

L’export est leur premier débouché

1 min

Le bilan de la commercialisation des vins rosés de Provence pour l’année 2018, confirme une forte progression de la demande à l’exportation. La barre des 400 000 hectolitres a en effet été dépassée avec une progression de 7 % en volume et de 8 % en valeur. Cela grâce à la part de pays clés comme les États-Unis (premier marché) ou le Canada, mais également en raison d’une diversification des marché

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :