SFR Presse
Le Parisien
5 août 2019

« Un spectateur déçu, c’est un spectateur perdu »

Armel Campagna, directeur du Main Square et du Lollapalooza Paris

À Arras Emmanuel Marolle

2 min

À Arras Emmanuel Marolle
À Arras Emmanuel Marolle

Au Main Square d’Arras, il n’y a pas que la musique au programme du week-end. A côté des grandes scènes où se produisent, en ce début juillet, DJ Snake, Bigflo et Oli, Eddy de Pretto, Lomepal ou Ben Harper, les 125 000 spectateurs présents sur trois jours peuvent aussi profiter de la grande roue, des jeux de société, et même d’une tyrolienne. Anaïs et Lucille, encore harnachées après avoir glissé

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :