SFR Presse
Le Figaro
16 octobre 2018

Un an après la chute de l’EI, le fragile retour à la vie de Raqqa

Patrick Saint-Paul

6 min

LE JEUNE CYCLISTE fait irruption au guidon de son vélo, exécutant une roue arrière avant de s’immobiliser dans un nuage de poussière face à un soldat américain. « Avant, on avait peur. Personne n’osait entrer ici. Maintenant, les gens commencent à revenir », se réjouit le garçon âgé de 14 ans, en fixant l’officier américain des ­forces spéciales avec un sourire. Surnommé le « stade noir » à­ ­cau

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :