SFR Presse
Le Figaro
19 novembre 2018

Les télécoms au cœur des préoccupations de la France

Elsa Bembaron

2 min

1 like

Les Australiens avaient tiré les premiers, rejoints par les Américains fin 2017. Ces deux pays ont fermé leurs portes aux équipementiers télécoms chinois, Huawei et ZTE. Donald Trump avait accusé à demi-mot les Chinois d’utiliser leurs équipements pour l’espionner. L’Allemagne semble sur le point d’adopter la même position. La France oscille entre inquiétude et indécision. «Les Chinois prennent p

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :