SFR Presse
Le Télégramme
17 juin 2019

Bac. Faut-il craindre une grève de la surveillance ?

3 min

Le grand jour est arrivé : plus de 740 000 candidats, de 11 à 77 ans, vont plancher, à partir de ce lundi, sur les épreuves du bac. L’avant-dernière édition de cet examen bicentenaire, sous sa forme actuelle, avant une refonte radicale, et alors que plane la menace d’une grève de la surveillance. 174 300 correcteurs et examinateurs. L’organisation de l’examen, qui marque la fin de 15 ans de scolar

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :