SFR Presse
Aujourd'hui en France
20 novembre 2018

Le patois mosellan pour les nuls

Pierre Roeder

1 min

GRAND-EST. Julien Strelzyk, 35 ans, comédien, a grandi en Moselle, où il vit et travaille encore. Depuis sa plus tendre enfance, il entend lors des réunions familiales des mots aux sonorités étranges qui se glissent tout naturellement dans les conversations des adultes : « ratcher », « schneck », « stück », « nareu », « cornet », « raoudi », « ratz »… « Ils étaient employés couramment ; moi, je pe

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :