SFR Presse
L'Union
2 janvier 2019

LES FISMOIS DISENT MERCI AU PRÉSIDENT

1 min

À Fismes les Gilets jaunes disent, non sans malice, merci au président Macron : « Il a fait renaître la fraternité, même si c’est à travers un esprit de colère au départ », explique José Lortal, chauffeur routier intérimaire qui est un peu leur porte-parole. Cet esprit fraternel s’est notamment traduit lors de la Saint-Sylvestre : ce soir-là, les protestataires ont organisé un réveillon sur « leur

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :