SFR Presse
Corse Matin
13 septembre 2019

Condamnations et relaxes

C. M.

1 min

Militant indépendantiste, Maxime Susini est, dès son plus jeune âge, confronté à la justice. "Il a passé une partie de sa vie en garde à vue", confiait ainsi un proche. Le procureur de la République à Ajaccio, Eric Bouillard, listait trois condamnations : la première, il y a 15 ans, pour des faits de dégradations graves à Bastia, une seconde en 2008 pour détention d’arme, enfin en 2017, une condam

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :