SFR Presse
La Voix du Nord
3 mai 2019

« Le Louvre-Lens a une responsabilité sociale et sociétale extrêmement forte »

2 min

Depuis les débuts du projet Louvre à Lens et l’ouverture du musée en décembre 2012, le bassin minier se mobilise pour se tracer un nouvel avenir. Marie Lavandier, directrice du Louvre-Lens, explique les mécanismes de cette mutation. – L’arrivée du Louvre à Lens a donné les clés pour une nouvelle perception du potentiel du bassin minier. Quelles sont les spécificités de cette ambition ? « Ce projet

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :