SFR Presse
La Provence
14 mars 2019

La mort d’un caïd de La Busserine

Éric MIGUET

3 min

Éric MIGUET
Éric MIGUET

Kamel Rahrah a été tué dans un probable règlement de comptes en pleine cité Son nom était connu comme le loup blanc. Sa sortie de prison l’an dernier laissait craindre dans les couloirs de la police judiciaire une poussée de fièvre dans le quartier de La Busserine. Ça n’a pas manqué. Dans la soirée de mardi, aux alentours de 21 h, Kamel Rahrah, 42 ans, a été tué à l’arme automatique dans la cité.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :