SFR Presse
Le Figaro
5 septembre 2018

Vivendi passe à l’offensive contre Elliott

Elsa Bembaron

2 min

1 like

Vivendi n’a pas rendu les armes. Trois mois après avoir été bouté hors du conseil de Telecom Italia (TIM) par le fonds activiste américain Elliott, Vivendi sonne une première charge. Dans un communiqué cinglant, le groupe de Vincent Bolloré accuse l’activiste de tous les maux. Selon lui, la gestion d’Elliott est la seule responsable du plongeon boursier de l’opérateur italien. « Il est au plus bas

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :