SFR Presse
L'Union
23 juin 2019

L'éditorial de Grégoire Amir-Tahmasseb

2 min

L'éditorial de Grégoire Amir-Tahmasseb
L'éditorial de Grégoire Amir-Tahmasseb

Quel contraste en trois jours entre la vague orange qui a déferlé jeudi sur Reims et celle, jaune, toute relative qui était hier dans les rues de Charleville-Mézières. D’un côté 6 000 supporters néerlandais dans une belle ambiance, dansant, chantant, faisant la fête aux terrasses. Le tout sans le moindre incident. De l’autre quelque 400 gilets jaunes dont la présence a fait de la préfecture des Ar

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :