SFR Presse
Courrier Picard
14 octobre 2019

Vidéosurveillance pour 66 locataires : la SIP recule

1 min

Face à la grogne contre un projet de 45 caméras de vidéosurveillance pour 66 locataires dans le quartier Sainte-Anne, le bailleur social SIP a annoncé l’arrêt des travaux et l’ouverture de discussions avec les habitants concernés. Il reconnaît aujourd’hui que le projet est « disproportionné » et convie les habitants à une réunion lors de laquelle il espère arriver à un consensus.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :