SFR Presse
Le Figaro
10 janvier 2019

Les prématurés mieux protégés en chambres individuelles

Les risques d’infections sont réduits quand la couveuse n’est pas placée dans une salle collective. Une pratique encore trop rare.

Delphine Chayet

3 min

Delphine Chayet
Delphine Chayet

NAISSANCE Quelque 60 000 enfants prématurés viennent au monde chaque année dans les maternités françaises. Pris en charge dans des services de néonatalogie, ils sont la plupart du temps séparés de leur mère pour être placés en couveuses. Une mise à dis­tance douloureuse pour les parents et néfaste pour le nouveau-né. C’est pourquoi de plus en plus d’hôpitaux s’efforcent d’ouvrir leurs portes à ce

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :