SFR Presse
Libération
31 mai 2019

Le corps de la démocratie

Grâce à une arithmétique des votes, les fascistes ont fait de la haine le nouveau nécro-espéranto du Parlement européen. Incarnons la démocratie pour la sauver de son formalisme représentatif.

3 min

Les dernières élections européennes ont rendu réel un mirage que nous nous escrimons à fabriquer depuis des années. Nous construisons pièce par pièce une nouvelle forme de fascisme paradoxalement démocratique. Les prévisions de Pier Paolo Pasolini se révèlent justes lorsqu’il évoquait «l’extrême droite réelle» comme une nouvelle forme de fascisme capable de se matérialiser socialement au-delà des

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :