SFR Presse

Micmac dans le cognac

Dans les Charentes, des viticulteurs montent des sociétés en cascade afin de planter de nouvelles vignes. La profession dénonce ces montages.

Fabien Paillot À La rochelle

2 min

Fabien Paillot À La rochelle
Fabien Paillot À La rochelle

De drôles d’oiseaux planent à nouveau sur le vignoble cognaçais, ses eaux-de-vie et ses 3,2 Mds€ de chiffre d’affaires. Des viticulteurs peu scrupuleux, surnommés les Rapaces par la profession, créent des sociétés en cascade pour bénéficier d’autorisations de plantation supplémentaires. L’intérêt ? Obtenir plus de pieds de vigne que les voisins. Cette année dans les deux départements charentais, 3

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :