SFR Presse
Le Figaro
24 juin 2020

Le Covid contraint Solvay à des dépréciations d’actifs

Le chimiste belge subit une perte de valeur de près d’1,5 milliard d’euros.

Keren Lentschner

2 min

CHIMIE Solvay avait prévenu que le deuxième trimestre risquait d’être plus compliqué à cause de l’impact du Covid-19. Après avoir été relativement épargné au premier trimestre, il avait suspendu ses objectifs 2020 en raison de l’incertitude accrue liée à la crise sanitaire. « Les vents contraires se sont renforcés au deuxième trimestre », a-t-il reconnu mercredi. Comme l’ensemble du secteur de  l

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :