SFR Presse
Libération
5 août 2019

Trump fustige les suprémacistes blancs mais ne les désarme pas

Après les tueries de ce week-end, le président américain a condamné le racisme, mais n’a pas annoncé de réforme sur les armes, et a fait un lien avec l’immigration sur Twitter.

3 min

Dans une courte allocution solennelle, lundi matin depuis la Maison Blanche, Donald Trump a taxé de «crimes contre l’humanité» les tueries de masse qui ont ensanglanté les Etats-Unis ce week-end. «Notre nation doit condamner le racisme, l’intolérance et le suprémacisme blanc d’une seule voix», a-t-il affirmé. Le Président a lu son discours sur un téléprompteur, ce qui ne l’a pas empêché de se trom

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :