SFR Presse
Le Figaro
27 mai 2019

En 2019, davantage de loups pourront être tués

Le « Comité national loup » doit entériner cette annonce d’Emmanuel Macron. Les éleveurs pourront prélever cette année 17 % de ces prédateurs, contre 10 % l’an dernier.

Eric De La Chesnais

3 min

Eric De La Chesnais
Eric De La Chesnais

BIODIVERSITÉ Les bergers devraient pouvoir prélever plus de loups en 2019 qu’en 2018. L’an dernier les éleveurs avaient tué, comme l’État les y avait autorisés, 51 loups au total, c’est-à-dire 10 % des 430 officiellement recensés, plus une marge de 2 %. Face à une croissance plus rapide du prédateur mais aussi à la multiplication des incidents dans les troupeaux et dans les milieux urbanisés, Emma

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :