SFR Presse
Libération
17 juillet 2019

Crêtes fantômes

Esprit. Tout l’été, les cinq éléments revisités par des photographes. Aujourd’hui, une série de Liz Orton réalisée à partir de collages de cartes postales des Alpes, dans laquelle elle recompose un horizon rêvé.

1 min

Le disque chinois bi, qui se présente sous la forme d’un cercle percé d’un trou, est plutôt associé au ciel. Liz Orton, qui a réalisé ces collages circulaires perforés, évoque, elle, plutôt la Terre. «La structure évoque la Terre, l’œil et l’objectif d’un appareil photo», écrit l’artiste. Au départ, c’est le signe du point de vue (un point et trois petites lignes courbées) que l’on trouve sur les

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème