SFR Presse
La Provence
15 avril 2019

Une marche colorée pour Marie-Bélen

1 min

Elle voulait vivre libre et sans peur. Elle était féministe, se battait pour les droits des femmes, soutenait le mouvement argentin "Ni una Menos" qui lutte contre la violence faite aux femmes et les féminicides. Marie-Bélen, était ainsi peut-on lire sur la page Facebook Justice pour Marie-Bélen. Un mois après l’assassinat de la jeune étudiante, sa famille avec le soutien du collectif "Marseille f

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :