SFR Presse
Challenges
1 avril 2020

Après l’épidémie, la relance de l’économie sera compliquée

2 min

Un consensus européen a permis de prendre les mesures d’urgence qui s’imposaient. Mais la suite sera plus délicate. En France, la crise du coronavirus devrait provoquer une contraction du PIB de l’ordre de 30 % au deuxième trimestre et de 5 % sur l’année, la pire récession depuis 1945. Ce choc temporaire pourrait avoir un impact durable si les entreprises faisaient faillite, si le chômage de masse

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :