SFR Presse
La Dépêche du Midi
21 octobre 2019

Albert Camus a-t-il été assassiné par le KGB?

Pierre Mathieu

3 min

Pierre Mathieu
Pierre Mathieu

Dans la maison provençale de Lourmarin, le refuge qu’Albert Camus s’était offert après le prix Nobel, les vacances de Noël 1959 s’achevaient. Les jumeaux Catherine et Jean avaient classe le lundi, tout le monde devait remonter à Paris en train. Mais l’écrivain, sur l’insistance de son ami Michel Gallimard, accepta de rester en Lubéron jusqu’au dimanche et de remonter en voiture avec lui. L’éditeur

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :