SFR Presse
Libération
31 mai 2019

Symbole

1 min

«Il faut adapter la ville à l’automobile», disait Georges Pompidou. Rarement sentence moderniste aura vieilli aussi vite. Cette politique née de la culture automobile de l’après-guerre - la voiture, emblème de liberté - a aussitôt montré ses limites : adapter la ville à l’auto, c’est la détruire. Tranchées urbaines qui séparent au lieu de réunir, vacarme permanent infligé aux citadins, paysages hi

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :